Immigration et intégrations sociales

  • EAN : 9782379440359

Immigration et intégrations sociales

de Gérard GLORIEUX


Livre papier : 18,00 €

Résumé

Les vagues d’immigrations actuelles ne sont plus économiques, mais humanitaires.
Les migrants fuient les mouvements dictatoriaux, politiques et
d’affrontements militarisés ou de misère indomptable. Ce qu’il faut arrêter de
croire, est que les immigrations telles qu’elles sont organisées, servent à des
révolutions sociales qui vont renverser la progression de la pauvreté. La prochaine
forme d’immigration sera climatique. Les vagues d’immigrations vers
les pays développés, n’ont pas fini de prendre des formes diverses. Tant que
les autochtones accueillent des populations qui ne se revendiquent pas unilatéralement
et autoritairement d’idéologie conquérantes, les portes du confort
et de l’opulence peuvent rester ouvertes. Si la complémentarité des cultures
prime, sans renonciation culturelle demandée aux uns pour laisser la place
unique à la culture des autres, la vie communautaire sera possible. Comme s’il
n’y avait pas assez de place dans l’univers de la compréhension humaine pour
accepter les positions, les croyances, et les us et coutumes des uns, côtoyant
celles des autres. En ce qui concerne l’intégration, certains groupes migrants
restent discrets et n’affirment pas leurs coutumes ethniques en opposition
ou en remplacement des coutumes locales des populations accueillantes. Ils
posent leurs coutumes à côté de celles de ceux auprès de qui ils s’installent. Ils
complètent leurs rites par des comportements adaptatifs, et pratiquent discrètement
les habitudes qui les caractérisent. Ils sont à l’écoute des différences,
taisent leurs comparaisons, et musellent tout jugement de valeurs. De 1950 à
70 on était en France à moins de 50.000 agressions annuelles, de 1970 à 1994
on était à 100.000 et depuis 20 ans on assiste à des chiffres qui s’envolent sans
précédent. L’auteur se demande, entre-autres s’il-existe une relation entre délinquance
et immigration ?